Nouveau formulaire de signalement COVID-19 - Les citoyens qui sont témoins de comportements qui ne respectent pas les règles peuvent compléter le nouveau formulaire pour les cas non urgents. Le service de police traitera les dénonciations qui ont lieu sur le territoire des villes de Boisbriand, Rosemère, Sainte-Thérèse et Lorraine.
Retour aux Actualités
15 avril 2021

Une convention collective axée sur la modernité et l’efficience!

Rosemère, le 15 avril 2021 – Aujourd’hui avait lieu la signature officielle de la nouvelle convention collective intervenue entre la Régie intermunicipale de police Thérèse – De Blainville et ses employés civils, affiliés au SCFP, section locale 4708.

Cette nouvelle entente de cinq (5) ans couvre la période du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2023.

Les deux parties se disaient fières que tous les efforts déployés tout au long de cette négociation aient mené à une entente négociée.  Cette négociation s’étant pour la majeure partie déroulée en contexte pandémique, il est important de souligner la collaboration et la flexibilité des parties dans ce contexte.

Au cœur de cette négociation se retrouvait la restructuration complète du centre des communications d’urgence et ainsi, l’implantation d’un nouvel horaire 12 heures, la création d’un nouveau statut d’auxiliaire et la récupération de certaines ressources à d’autres fonctions.  Le nouveau statut d’auxiliaire offrira une stabilité d’horaire ainsi que divers avantages sociaux à certains employés temporaires favorisant ainsi la rétention du personnel à la centrale d’appels.  Aussi, ce nouveau statut jumelé à la révision des ratios d’absences permettra une économie en termes d’heures d’utilisation d’employés temporaires.  Cette nouvelle structure permet également de réduire les effectifs permanents tout en respectant le plancher d’emploi, de sorte que l’impact de la nouvelle convention collective sur la masse salariale des employés civils est de 1,5% annuellement.

Dans un souci d’efficience, des fonctions existantes ont été abolies afin d’en arriver à la création de nouvelles fonctions telles qu’analyste – stratégie proactive, technicien(ne) en informatique et à la gestion de la preuve numérique, technicien(ne) en ressources humaines et paie.

Par ailleurs, les primes de soir et de nuit ont été ajustées et des bonis d’ancienneté ont été introduits.  Les augmentations salariales négociées sont au taux de 2% pour les années 2019 et 2020, au taux de 2,25% pour l’année 2021, 1,25% au 1er janvier 2022 et 2023 et 1,25% au 1er juillet 2022 et 2023.

La signature de ce contrat de travail à long terme assurera une stabilité dans les relations de travail et permettra de maintenir un service de police de proximité de grande qualité et un haut niveau d’efficience organisationnelle.

Étaient présents lors de la signature: Représentant la RIPTB : Monsieur Éric Westram, président, madame Sandra De Cicco, directrice/Affaires corporatives,monsieur Francis Lanouette, directeur de la RIPTB. Représentant les employés civils : madame Michelle Brideau, présidente, madame Sylvie Gauthier, vice-présidente, madame Josée Beaudin, secrétaire-trésorière et madame Noémie Robert, secrétaire-archiviste.

 

-30-

 

Source : Bureau des communications RIPTB