Nouveau formulaire de signalement COVID-19 - Les citoyens qui sont témoins de comportements qui ne respectent pas les règles peuvent compléter le nouveau formulaire pour les cas non urgents.
Retour aux Actualités
2 octobre 2020

Une nouvelle intervenante sociale au sein de la RIPTB

RIPTB, jeudi le 1er octobre 2020 – La Régie de police Thérèse-De Blainville est fière d’informer les citoyens de la région de l’embauche d’une nouvelle intervenante sociale au sein de l’organisation policière.

Madame Catherine Murray Truchon a débuté lundi dernier et assurera le suivi auprès des citoyens ayant eu recours aux services des policiers et policières dans le cadre d’interventions psychosociales. Elle participera quotidiennement à la résolution de problème dans le but d’appuyer les citoyens les plus vulnérables de notre communauté.  Son travail d’intervention offrira ainsi le soutien nécessaire à la personne impliquée et à ses proches. Elle interviendra dans différentes situations psychosociales pouvant être parfois complexes en collaboration avec les partenaires du réseau de la santé et des services sociaux et du milieu communautaire, dans le but de proposer les mesures nécessaires à l’atteinte des objectifs fixés. Elle informera et accompagnera les citoyens auprès des ressources pouvant leur assurer une aide et de l’écoute.

« Nous sommes partenaires de la communauté, notre priorité est d’abord et avant tout la santé et la sécurité de la personne. Cette nomination est la suite logique de notre stratégie proactive qui vise la prévention, la résolution de problèmes, le partenariat et la proximité avec nos citoyens. Nous avons remarqué une demande croissante des appels en lien avec des problématiques de cette nature sur le territoire. L’ajout d’une intervenante sociale au sein de la Régie vient compléter l’offre de service déjà proposée à la population. »  indique le directeur Francis Lanouette.

« Cette bonification s’arrime parfaitement avec les services déjà offerts au sein de la Régie. Depuis plusieurs années, nous sommes fiers d’offrir un service axé sur les besoins des citoyens qui vivent des situations difficiles », ajoute l’inspecteur Martin Charron de la section Prévention et soutien opérationnel. Cette nouvelle arrive à un moment où les besoins se font grandement sentir.

Notons qu’à ce projet s’ajoute un nouveau partenariat avec l’organisme La Halte des Proches. Cette association soutien et guide les proches accompagnant des personnes souffrant de troubles mentaux et offre des services complémentaires dans leur rétablissement.

Enfin, soulignons que cette offre de service est rendu possible grâce à une aide financière du gouvernement du Québec, obtenue dans le cadre du programme de soutien aux municipalités en prévention de la criminalité.

 

-30-

 

Source : bureau des communications de la RIPTB