Nouveau formulaire de signalement COVID-19 - Les citoyens qui sont témoins de comportements qui ne respectent pas les règles peuvent compléter le nouveau formulaire pour les cas non urgents.
Retour aux Actualités
18 août 2020

Mise à jour : Une enquête d’agression armée à Sainte-Thérèse s’avère non fondée.

Mardi le 18 août 2020, Sainte-Thérèse -La RIPTB désire informer et rassurer les citoyens. Après avoir effectué une enquête minutieuse et après avoir procédé à l’analyse approfondie des témoignages et de la preuve, ce dossier d’agression armée s’avère non fondé.

L’enquête démontre qu’aucune agression n’a eu lieu le soir du 1er juillet 2020 et que la victime se serait auto infligée les blessures.

« La RIPTB a déployé tous les efforts nécessaires afin de répondre à notre mission et protéger les citoyens. Cette conclusion est rassurante », explique Martin Charron, inspecteur au bureau des communications.

Rappelons  qu’une  enquête avait débuté le 1er juillet dernier, concernant une agression armée qui selon la victime était survenue face à son domicile.

Le communiqué ci-bas avait alors été publié :

***

Mercredi le 1er juillet 2020 – Sainte-Thérèse. Les policiers de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB) enquêtent présentement une agression armée qui serait survenue vers 21h30 mercredi soir à Sainte-Thérèse.

La victime, une femme de 23 ans, aurait été agressée face à son domicile situé sur le boulevard René-A. Robert. Selon les premières informations, le suspect, dont les motivations demeurent inconnues a blessé la victime au ventre à l’aide d’un objet tranchant, avant de prendre la fuite.

La femme a été conduite dans un centre hospitalier pour traiter des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger.Les policiers ont rapidement amorcé un ratissage du secteur en quête du suspect et d’indices. Aucune arrestation n’a été effectuée jusqu’à maintenant. Des enquêteurs s’affairent à traiter la scène de crime et à rencontrer des témoins pour tenter d’éclaircir les causes et circonstances ayant mené à cette agression armée.

Toutes informations relatives à ce dossier peuvent-être transmises confidentiellement au 450 435-2421 poste 0